Au commencement

Dernière mise à jour : il y a 6 jours

Par ou commencer ... La grossesse .... Les trois premiers mois ... Ceux que l’on appel le trimestre du silence... Ces trois petits mois qui pourtant peuvent déterminer tellement de choses pour le reste de notre vie .

Je suis enceinte depuis le 2 Mars 2022, donc le premier trimestre se termine la semaine prochaine . 7 petits jours , à la fois rien et tout . Comme une épée de Damoclès sans cesse au dessus de ma tête. Cette sensation d’excitation et d’appréhension de franchir cette ligne d’arrivée de la première étape d’un voyage vers l’accueil de mon bébé.

J’ai un peu la sensation de porter un paquet entre mes mains que j’aime déjà à l’infini tout en ayant peur qu’il m’explose entre les mains en pleine course... Que tout s’arrête... Sans prévenir.... Sans pouvoir rien faire....

C’est là où ces mots que des femmes croisées durant ma vie de jeune fille/ femme me reviennent en mémoire : « Tu comprendras quand tu seras maman « , ou encore « Tu verras qu’il y a tes principes avant, et après bébé ».

En réalité je les perçois déjà ces désillusions ! Avant même d’avoir bébé dans mes bras !

Le fait que mon corps semble ne plus m’appartenir réellement, qu’à chaque jour tout change, que mes hormones commencent à décider comment je vais vivre ma journée, si mes nausées vont me laisser me nourrir de ce que je veux ou m’imposer un plat de riz nature sans sauce parce que ça sera la seule chose que je serai capable de faire passer dans mon tube digestif.

Depuis le début de ma grossesse, et ce, depuis les premiers jours une sensation m’est venue en tête :

« Je ne suis que le vaisseau et mon bébé tient les commandes »

Ca a un côté à la fois grisant et comique ! Comme si bébé tenait les ficelles de mon corps et de mes pensées et s’amusait à me faire faire des choses tel un petit pantin de bois .

Je comprends maintenant ces femmes mitigées sur la grossesse. Bien que ce phénomène de création de la vie me fascine toujours autant : de voir à quel point le corps se modèle pour laisser la place à un petit être qui plus tard sera doté d’une conscience et d’un système nerveux. Et tout cela en à peine 9 mois ! ! C’est à la fois énorme et si peu dans une vie .

En revanche, maintenant je me prends aussi en pleine face la réalité de la grossesse quand les jolis petits symptômes pointent le bout de leur nez pour s’installer confortablement dans notre vie sans prévenir et à durée indéterminée ! ! Un peu comme un CDI mais sans garantie de sécurité de l'emploi !

Moi qui me voyais, je pense dans l’idéal comme beaucoup de mamans instagramable, épanouie, sereine, et fraîche comme la rosée du matin .... Pour le moment je me sens plus comme en situation de gueule de bois prolongée ou en période prémenstruelle à long terme.

gif

Les boutons sur le visage, les cheveux tout plat plat, la fatigue et l’essoufflement qui me donnent l’impression d’être dans le corps de ma grand mère de 84 ans, sans parler de ma libido dans les tréfonds de la terre emporté par les remontées acides, les nausées et les douleurs au seins... Et je passe les sensations d’étirement des ligaments !

En bref ça vous donne pas du tout envie quand on met tout ensemble, de tomber enceinte j’imagine ^^ Même moi en me lisant je me dit « mais si j'avais suuuuuu ! »

Ben en réalité, même si j’avais su , je pense que j’aurais pris le même chemin. Pour ces moments paisibles où je vois mon corps changer pour laisser de la place à bébé. Pour ces moments tout doux où je caresse mon ventre en commençant à parler à mon bébé pour lui présenter la vie que je lui prépare avec son papa . Ces moments pleins d’émotions quand je me dis qu’à Noel prochain tu seras là, avec nous . Je replongerais mille fois dans tous ces chamboulements pour le plaisir de pouvoir encore entendre ton petit cœur à la fois si fort et si fragile battre en moi . Etre impressionnée par cet amour déjà infini que je ressens pour toi.

La grossesse... Ce voyage fantastique ou visible et invisible se mêlent à chaque instant.


25 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout